téléchargement (6)

Les différents types de double vitrage

Le double vitrage est un exemplaire  de vitrage très conseillé en rénovation et en construction. Il réduit de manière expressive la consommation d’énergie du ménage grâce à ses exploits thermiques. De plus, il est conçu pour borner la condensation au niveau des vitres et le phénomène de paroi froide.

Le principe du double vitrage est de réparer deux couches de verre côte à côte avec une lame d’air ou de gaz (comme l’argon ou le krypton) qui les sépare. Il se note avec 3 nombres qui désignent les épaisseurs des deux vitrages et de la lame d’air. Exemple : le double vitrage 4/16/4, qui est le plus répandu, est constitué de 2 vitres de 4mm d’épaisseur et d’une lame d’air ou de gaz de 16mm de largeur.

Il peut en même temps amener une très bonne isolation phonique et une excellente protection face aux essaies de bris.

Le double vitrage à isolation renforcée (V.I.R)

Le « V.I.R », nommé aussi « Low-E » ou double vitrage à basse émissivité, est un double vitrage très guidé car il limite les gaspillages de chaleur et permet de profiter au maximum du rayonnement solaire. En effet, plus de 70% de la lumière solaire est diffusée à travers lui.

Le fondement du vitrage à isolation renforcée est de déborder une des plaques de verre du double vitrage avec un film à basse émissivité constitué d’argent et d’une très fine épaisseur. La place de ce film est obligatoire. En le mettant sur la plaque de verre qui est à l’intérieur (sur son côté intérieur), il permet d’arrêter les grandes ondes de sortir et de laisser les ondes courtes entrer. En d’autres termes, le double vitrage à isolation accentuée permet à la chaleur d’entrer en été, et l’empêche de sortir en hiver. Ce vitrage est accordé pour une fenêtre exposée au Nord et contribue au confort en hiver.

Au contraire, si le film à basse émissivité est formé sur le vitrage extérieur (et sur son côté intérieur), il rejette une partie de la chaleur solaire vers l’extérieur, sachant que la chaleur intérieure est conservée. En pareil cas, on parle de « double vitrage avec contrôle solaire ». Ce double vitrage est parfait pour une fenêtre exposée au Sud ou pour les zones chaudes car il permet de réduire les prix et les tarifs de la climatisation.

Les deux indicateurs nécessaires pour un double vitrage à isolation renforcée sont le coefficient de transfert thermique Ug (qui doit être bas et qui est important en hiver) et le facteur solaire noté « g » (qui doit être bas et qui est important en été).

Le double vitrage renforcé avec de l’argon

La performance thermique du double vitrage peut être améliorée en remplaçant la lame d’air par de l’argon. Il réduit en effet les pertes d’énergie dues à la conduction car il est plus lourd que l’air et donc plus isolant. Le double vitrage renforcé avec de l’argon a un coefficient de transmission thermique Ug environ égal à 1, tandis que le V.I.R avec une lame d’air a un Ug de 2.

Le double vitrage phonique

Il est communément admis que, dans un logement, le niveau sonore ne doit pas être au-dessus de 35dB le jour et 30dB la nuit. En termes d’isolation acoustique, un double vitrage 4/6/4 n’a pas une meilleure performance qu’un simple vitrage de 8mm d’épaisseur. Le vitrage qui apporte la meilleure isolation phonique est le double vitrage phonique.

Une fenêtre équipée d’un double vitrage phonique est constituée de deux plaques de verre d’épaisseurs différentes : on parle dans ce cas de double vitrage « asymétrique ». Exemple : une fenêtre avec un double vitrage 10/10/4 est composée d’un verre de 10mm d’épaisseur à l’extérieur, d’un verre de 4mm d’épaisseur à l’intérieur et d’une lame d’air de 10mm entre les deux verres. Si on remplace la lame d’air par de l’argon, cela améliore encore plus la performance isolante acoustique du double vitrage.

Le double vitrage anti-effraction

Le double vitrage anti-effraction est équipé d’un vitrage extérieur en verre feuilleté. Ce dernier est composé de plusieurs plaques de verre collées les unes aux autres et séparées par des films de PVC, ce qui le rend difficile à casser. La notation du verre feuilleté se fait sous forme de chiffres qui représentent le nombre de plaques de verre, l’épaisseur de ces plaques et le nombre de films de PVB. Par exemple, le verre feuilleté 44.6 est composé de 2 vitrages de 4mm d’épaisseur séparés par 6 films de PVB. Il est recommandé d’opter au moins pour un verre feuilleté 44.4 ou 44.6. Il existe une norme appelée EN 356 grâce à laquelle il est possible d’évaluer la résistance du vitrage face aux jets d’objets ou aux coups de masse. Le niveau 1 (allant de P1 A à P5 A suivant le niveau de sécurité) est suffisant dans la plupart des cas. Pour combiner l’isolation acoustique avec la sécurité, il est possible de trouver des double vitrages asymétriques avec une lame d’argon et avec un verre feuilleté sur leur vitrage extérieur.

Notre vitrier Paris 14 est à votre service pour vous donner plus d’informations sur le double vitrage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *